Tous les articles par L. A. Griffont

Nauranéüs Le Second Mécanisme

Nauranéüs – Le second mécanisme
Roman d’aventures, fiction mystérieuse.
420 pages. Par Lucy Alex Griffont
RÉSUMÉ DU ROMAN

Les aventures fantastiques de Jennifer Saint-Cleerc reprennent de plus belle lorsque l’historien Dean Ruushwilde lui confirme l’existence, dans un château médiéval français, d’une tapisserie hantée portant la signature de son ancêtre.

Sa quête des douze sagesses est loin d’être terminée et, à coup sûr, elle sera parsemée d’embûches dressées par les Cerbères du Silence.

La France, pays de légendes, d’abbayes cisterciennes et de librairies anciennes, chuchote son mystérieux message. Dans l’ombre, le Prophète assume son rôle de guide.

Des évènements laissent présager un rebondissement inattendu à cette saga unique.

Jennifer acceptera-t-elle le voyage proposé par Dean? Succombera-t-elle à l’envie de se lancer sur les traces de ses ancêtres?

Nauranéüs Le second mécanisme

Nouvelle parution!

Je suis heureuse de vous présenter mon travail de la dernière année. Nauranéüs — Le second mécanisme. https://goo.gl/AoOgHV

Les aventures de Jennifer commencent à peine…
Roman, fiction mystérieuse. 420 pages.

Pour une dédicace, écrivez-moi : https://goo.gl/4WmU1E
C’est avec un immense plaisir que je vous écrirai un petit message personnel.

Lucy Alex Griffont

Ma technique d’écriture (roman)

La technique Magicae Verba

Dans ma saga Nauranéüs, j’utilise un technique que j’ai nommé Magicae Verba (la magie des mots). Une des astuces proposées par la méthode Magicae Verba, est de faire intervenir un personnage de manière subtile afin de le réintégrer plus tard et de prévoir cette scène comme un moment fort de l’histoire. Cette technique peut aussi être planifiée avec un événement ou un objet.

Par exemple.

Dans le premier tome (Le messager des Ancêtres) Jennifer Saint-Cleerc passe par trois états émotionnels nécessaires à l’activation d’un objet (dans le second tome) qui lui ouvrira un portail menant à la cité disparue (dans le troisième tome). C’est subtil au point de passer inaperçu aux yeux d’un lecteur qui aurait loupé un tome, mais cela fera le bonheur des lecteurs qui captent tous les détails qui font la différence.

Bien entendu, j’utilise ma technique à une échelle plus petite (un seul roman). Ainsi, dans le premier tome, Jennifer rencontre un libraire qui lui sera bien utile avant la fin de l’histoire…

Le point principal à se rappeler avec cette méthode est de ne pas oublier de refermer une « boucle magique » qui aurait été précédemment ouverte.

Pour connaître toutes mes astuces d’écriture, je vous invite à visiter : http://lesateliersplumeetencrier.com/ecrireunroman/