Archives pour la catégorie livre de vacances

La saga Nauranéüs est unique en son genre. Voici pourquoi…

Des sagesses furent écrites par un prophète, Théobald Antariuus Proculus, sur une période de sept-cents ans. Ces sagesses transmettent un message de bonheur et guident l’apprenti (le lecteur) vers la réalisation de son plein potentiel. En transcrivant ces sagesses transmises par le Plenum des Anciens, Théobald Antariuus Proculus n’avait qu’un objectif : enseigner au messager d’Orion afin qu’il puisse remettre le savoir à l’humanité.

Le savoir est vaste. Il est une notion d’universalité éclairant l’apprenti vers les étapes à suivre afin de devenir Chevalier de l’Hoirie. Un chevalier digne de ce nom sait vivre en harmonie avec l’univers.

Comment vaincre ses peurs et réaliser son plein potentiel? Il faut d’abord comprendre le monde qui nous entoure et apprendre à mobilier sa puissance personnelle.

« Ego sum propheta… Je suis Théobald Antariuus Proculus, votre humble conseiller. Chère Élue, je tremble d’émotion à l’idée de ce que je vais vous révéler. »

« À tout moment, les Ancêtres veillent sur vous, vous inspirent, vous soufflent la vérité. Peut-être n’êtes-vous pas ce que vous croyiez être? »

« Tout pouvoir est écrit avec la sagesse de l’esprit. »

Le roman Nauranéüs le messager des Ancêtres incluant les 27 pages de sagesses millénaires (format ePub) : http://www.amazon.com/Nauraneus

Le 12 août, j’achète un livre québécois.

Voici mon petit défi personnel de 2015 : présenter mon premier roman à mon public cible : des gens curieux et intéressés par les personnages mystérieux, la résolution d’une quête et les aventures d’une jeune femme universitaire. Le tout soutenu par une intrigue à saveur policière.

Voici pourquoi j’ai créé une version numérique à moins de 4.00$. http://osmora.com/bibliotheque/ebook/nauraneus-version-allegee-sans-illustrations

Cette version ne contient pas les illustrations ni la septième sagesse du Codex d’Orion : Gamma Orionnuus.

Voici quelques commentaires reçus de mes 104 premiers lecteurs :  un rythme soutenu, une fin inattendue, impossible de faire une pause avant la fin, des personnages attachants, une très bonne histoire, un sentiment de bestseller, hâte à la suite, intrigue à la hauteur, captivant du début à la fin, impressionnant, univers intéressant, etc.

Le 12 août, j’achète un livre québécois.

Un bon livre à lire pendant les vacances…

Au moment où j’écris ces lignes, je rêve que le soleil retrouve son chemin vers ma région. Il pleut et un temps frais et maussade recouvre ma pointe gaspésienne depuis plusieurs semaines. J’ai besoin de rêver. Je m’imagine, en vacances, un bon livre entre les mains.

J’ai une confidence à vous faire. Avant la publication de mon roman Nauranéüs, beaucoup d’étapes ont été nécessaires. L’une d’entre elles, la première lecture, fut réalisée avec l’aide de quelques membres de la famille, que je remercie pour leur soutien. C’est lorsqu’un de mes premiers lecteurs m’a avoué que Nauranéüs ferait un bon livre à lire pendant les vacances que mon bonheur est monté d’un cran. Une romancière n’est rien sans ses lecteurs, je le répète souvent. Mais, une romancière ne le devient pas sans la participation de son entourage.

Bref, ce jour-là, les mots « un bon livre à lire pendant les vacances » ont fait ma journée. Et, depuis la sortie de mon roman en juin dernier, j’ai reçu plusieurs commentaires. Aujourd’hui, j’ai eu envie de les partager.

Je suis active sur plusieurs réseaux sociaux et il est facile de me joindre. C’est de cette manière que les premiers commentaires sont apparus. La majorité des lecteurs qui ont pris le temps de m’écrire ont aimé l’histoire et je dois l’avouer, cela m’a rassurée. La sortie d’un premier roman est toujours inquiétante.

Voici… Une lectrice a nommé mon livre de « pages-turner », une autre est venue confirmer les propos de la lectrice précédente en disant avoir été incapable de s’arrêter avant la fin. On m’a aussi avoué être accros à mon style et avoir trouvé mes personnages attachants. Une dame a confié avoir offert mon roman en cadeau.

J’ai aussi reçu de jolis mots de Sabrina qui a trouvé mon histoire captivante et a adoré l’intrigue : « Je suis arrivée à la fin trop vite! Fiction? Et si c’était vrai… Je souhaite que tous découvrent la septième sagesse. Merci pour cette belle évasion! Et j’ai très hâte de lire la suite! »

Aussi, Lucie, qui a étiqueté mon roman d’exceptionnel. Elle me félicite et m’encourage à continuer. « Que d’intrigues et surtout exceptionnel ce roman. »

Sans oublier Sylvie C : « J’ai terminé le livre mercredi soir. J’ai adoré! J’ai été captivée du début à la fin. Bravo!!!!! J’ai déjà hâte de te lire à nouveau. »

Puis, il y a à peine quelques jours, j’ai entendu ceci : « c’est un bon livre à lire pendant les vacances ». C’est ce qui m’a permis de me souvenir des paroles entendues de ma famille quelques mois plus tôt. C’est aussi ce qui m’a motivée à écrire cet article.

Actuellement, je suis dans l’attente de quelques commentaires en provenance de différents blogues littéraire. Pour être franche, j’espère qu’eux aussi qualifieront mon roman de bon livre à lire pendant les vacances!

Sur cela, je vous souhaite une excellente lecture du livre que vous planifiez de découvrir dans les prochains jours.

L. A. Griffont, romancière
http://www.lagriffont.com/7secrets/